L'actualités de chez nous

Soudan: l’armée ne laissera pas le pays «sombrer dans le chaos» (Défense) (RFI)

L’armée du Soudan ne laissera pas le pays «sombrer dans le chaos», a déclaré lundi le ministre soudanais de la Défense, au moment où des milliers de manifestants antigouvernementaux sont rassemblés pour le troisième jour consécutif devant le quartier général de l’armée à Khartoum. «Les forces armées soudanaises comprennent les motifs des manifestations et ne sont pas contre les demandes et les aspirations des citoyens, mais elles ne laisseront pas le pays sombrer dans le chaos», a indiqué le général Awad Ahmed Benawf lors d’une réunion de hauts gradés, selon l’agence de presse officielle Suna.

Ce lundi matin, pour la première fois, un accrochage a eu lieu entre les forces de sécurité, qui cherchaient à disperser les manifestants, et l’armée soudanaise. Selon plusieurs témoins, l’incident a eu lieu à l’aube ce lundi 8 avril. Il a opposé des militaires soudanais qui essayaient de protéger des manifestants à des éléments des forces de sécurité qui tentaient de disperser les contestataires rassemblés devant le quartier général de l’armée. Ce lieu, non loin du palais présidentiel, est occupé depuis samedi par les manifestants, qui y ont planté des tentes. Depuis dimanche, l’armée s’est déployée autour de ce complexe militaire.

La question est de savoir, désormais, si elle a clairement décidé de prendre position pour les manifestants. C’est ce que semblent rapporter plusieurs témoignages et c’est d’ailleurs ce que demandent les contestataires depuis le début de leur mouvement. Difficile néanmoins de savoir ce qui se joue actuellement, mais on sait que le président Omar el-Béchir a procédé, il y a quelques jours, à de nombreux changements à la tête de l’armée pour y nommer ses fidèles.

RFI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.