L'actualités de chez nous

RDC : Au 11 morts après la proclamation des résultats de la présidentielle

La victoire Félix Tshisekedi à la présidentielle du 30 décembre 2018 ne fait pas l’unanimité au sein de la population congolaise. Des heurts survenus jeudi dans plusieurs localités du pays après la proclamation par la CENI des résultats provisoires ont fait au moins 11 morts.

Les violences se déroulent principalement dans les régions du Candidat Martin Fayulu et de ses deux principaux soutiens, Moise Katumbi et Jean Pierre Bemba. Le camp de Martin Fayulu arrivé deuxième derrière Félix Tshisekedi vainqueur, crie à la fraude et à un arrangement. C’est un « putsch électoral » selon Martin Fayulu pour qui, la violence du peuple congolais a été volée. Les affrontements entre policiers et partisans de Martin Fayulu ont fait plusieurs morts hier jeudi, 11 au total selon des sources concordantes.

L’église catholique et Paris contestent les résultats

« Les résultats publiés par la CENI en contradiction avec les données collectées par le CENCO », c’est la déclaration des Archevêques et Evêques, membres du Comité Permanent de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO).
« L’analyse des éléments observés par cette mission, nous constatons que les résultats de l’élection présidentielle tels que publiés par la CENI ne correspondent pas aux données collectées par notre mission d’observation à partir des bureaux de vote et de dépouillement », a indiqué le CENCO qui exhorte les acteurs à éviter tout recours à la violence.

L’église catholique , pas d’accord avec les résultats de la CENI

Cependant, l’église catholique appelle les vaincus qui veulent contester, à recourir aux voies légales. « En cas d’une éventuelle contestation de ces résultats provisoires par une partie, nous l’exhortons à user des moyens de droit conformément à la Constitution et à la loi électorale », a-t-il précisé.

La France s’inscrit dans cette dynamique de l’église catholique. Selon son ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères, Jean Yves le Drian, les résultats proclamés sont non conformes.

L’opposant Félix Tshisekedi a été proclamé vainqueur avec 38,57  des suffrages exprimés.

 

La Rédaction

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.