L'actualités de chez nous

Pour la modernisation de la ville de Sikasso : Le président IBK a posé la première pierre de l’échangeur et du viaduc

En présence du Président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, la troisième capitale régionale de notre pays, Sikasso, était en effervescence ce jeudi, 04 avril 2019.Le Chef de l’Etat a procédé à la pose de la première pierre de l’échangeur et du  viaduc. 

Sikasso aura  son premier échangeur ainsi que son premier viaduc dans le cadre de la modernisation  de  la capitale de la 3ème région administrative du Mali. Ce projet a une valeur   totale de plus  de 31 milliards de FCFA. Il marque un point important dans le  développement du pays.Il ressort des données que la construction de cet ouvrage s’inscrit dans le cadre  de la Politique Nationale des Transports, des Infrastructures, de Transport et du Désenclavement adoptée en octobre 2015 et son plan d’actions sur la période 2015-2019.

Faut-il le rappeler, la ville de Sikasso est un véritable carrefour en direction des ports d’Abidjan en Côte d’Ivoire et de Tema au Ghana et aussi une vitrine d’entrée sur notre territoire des voyageurs venant du Burkina, de la Côte d’ivoire, et du Ghana.  L’objectif global du projet est de contribuer à l’amélioration de la mobilité urbaine dans la ville de Sikasso en vue de rendre meilleure la qualité de vie de ses habitants et dynamiser les échanges économiques au niveau national et régional. Il s’agira spécifiquement, à travers  ce projet,  de  décongestionner  le  trafic dans la ville de Sikasso,  mais aussi de  moderniser  le  réseau de voiries. La finalité est de faciliter la circulation des engins en  réduisant, de façon notable, des accidents de circulation et les embouteillages. Notons quel’échangeur sera de type‘’trompette’’. Il sera construit au carrefour de Sikasso-Koutiala (Intersection RN7-RN11). Le viaduc en béton précontraint d’une longueur de 450,5 sera réalisé au carrefour de l’OUA. Les travaux  seront réalisés en un seul lot et comprennent essentiellement l’installation de chantier, les terrassements généraux, la réalisation des ouvrages d’art (échangeur et viaduc),  la réalisation des corps de chaussée et des dépendances,  le drainage transversal et longitudinal,l’éclairage public,  la mise en place de la signalisation routière et des équipements de sécurité. Il ressort des constats qu’outre la volonté affichée du Chef de l’Etat, le projet a surtout été possible grâce aussi au  Département des Infrastructures et de l’Equipement.  La  Direction Nationale des Routes (DNR) assure la  maîtrise d’ouvrage.

Il faut préciser que le marché des travaux est attribué à l’entreprise EGK (Mamadou KONATE) pour un montant Hors Taxes/Hors Droits de Douane de 27.044 653 565 Francs CFA et un délai d’exécution de 27 mois.

Le Maire de la Commune Urbaine de Sikasso, M. Kalfa Sanogo, a fortement apprécié ce projet qui contribue au développement de sa Commune.

Le ministre des Infrastructures et de l’Equipement, Mme Traoré  Seynabou Diop,a donné l’assurance  que tout sera mis en œuvre pour que l’objectif visé par le Président IBK à travers ce projet  soit atteint. Selon elle,  au moins 200 milliards de FCFA seront injectés dans le secteur des infrastructures  au niveau de la région de Sikasso au cours des prochains mois. Le Président IBK a précisé qu’il se souciedu bonheur du peuple malien. Selon lui,  Sikasso mérite d’avoir un échangeur. Le Chef de l’Etat a sollicité l’accompagnement de tous pour construire la ville de Sikasso et toutes les autres localités de notre pays.

Abdoulaye TRAORE

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.