L'actualités de chez nous

Nouvel an : les vœux de quelques dirigeants du monde

2018 a fait place à 2019. A l’occasion de ce nouvel an, les dirigeants du monde ont adressé leurs vœux à leurs concitoyens et au reste du monde. Un tour d’horizon de quelques pays.

Cameroun : Le président a déclaré accepter la décision de la Confédération africaine de football (CAF) de retirer l’organisation de la CAN à son pays. Paul Biya s’est également exprimé, sur la situation sécuritaire. Il estime que la situation est « stabilisée » dans l’Extrême-Nord, région touchée par le groupe djihadiste Boko Haram. Paul Biya s’est montré plus inquiet pour les deux régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-ouest, confrontées à un conflit armé entre séparatistes et armée camerounaise.

Ali Bongo

C’est depuis le Maroc où il est en convalescence depuis son attaque cardiaque du 24 octobre que le président Ali Bongo s’est adressé au peuple gabonais. Le chef de l’Etat dit se porter mieux et rassure quand à son retour prochain au pays. Il a invité les gabonais à se donner la main pour développer leur pays.

Au Burkina et Mali deux pays confrontés au terrorisme. Les président IBK et Kaboré ont beaucoup insisté sur le volet sécuritaire promettant de veiller davantage à la sécurité de leurs populations respectives. Mais en attendant et au regard des attaques répétées, le président burkinabè a décrété l’Etat d’urgence dans les régions de l’Est et du Sahel et dans plusieurs autres provinces du pays.

Au Sénégal : Macky Sall a défendu son bilan à quelques semaines de l’élection du 24 février prochain. Nouvelles routes, nouveau train ou encore développement de l’agriculture ; Macky Sall a voulu défendre son plan Sénégal émergent, dont il promet la mise en œuvre de la deuxième phase courant 2019.

En Côte d’Ivoire : la réforme de la Commission électorale indépendante démarrera dès ce mois de janvier. C’est ce qu’a annoncé le président Alassane Ouattara. L’annonce de cette réforme en vue de la présidentielle de 2020 était une promesse du président Ouattara faite en août 2018. Le président ivoirien a annoncé la mise œuvre dès 2019 d’un programme social d’un montant global de 727,5 milliards de francs CFA sur deux ans et dont les détails seront présentés en début d’année.

Emmanuel Macron

En France : Emmanuel Macron s’est montré inflexible pour ses vœux présidentiels. Aux « gilets jaunes », le chef de l’État français y a fait plusieurs fois allusion avec « fermeté à l’égard de certains porte-voix et empathie à l’égard des plus fragiles.  Il entend lancer en 2019 les réformes de l’assurance chômage, des retraites et de la fonction publique. Et il a formulé trois vœux : un vœu de vérité, un vœu de dignité, et enfin un vœu d’espoir ».

Quant à la Corée du Nord,  elle aspire à de bonnes relations avec les Etats-Unis. Mais elle pourrait envisager de changer d’attitude si Washington maintient ses sanctions liées au nucléaire, a averti le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un.

 

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.