L'actualités de chez nous

Massacre de peuls à Koulogon : Le président IBK était sur place

Ibrahim Boubacar Keïta a effectué ce vendredi 04 janvier 2019, une visite surprise dans le village peul de Koulogon (cercle de Bankass), où au moins 37 habitants ont été tués le premier jour de l’an dans une attaque attribuée à des chasseurs traditionnels dogons. Le président malien est allé apporter son soutien aux populations affectées, condamner cette barbarie et annoncer que les auteurs seront identifiés et punis selon la loi. 

Il s’agit d’une visite surprise soigneusement gardée par les communicants de la présidence. « Le président s’est rendu tôt ce matin dans le village de Koulogon pour consoler les populations et présenter les condoléances de la nation aux familles des victimes« , a déclaré à l’AFP le député de la région de Mopti (centre) Djibril Diarra, qui faisait partie de la délégation.

La barbarie de Koulogon serait l’œuvre « d’hommes armés habillés en tenue de chasseurs traditionnels dozos », reconnaissables à leurs tenues et à leurs fétiches, qui prétendent protéger les Dogons contre les Peuls selon les autorités.

IBK sur les sites saccagés

Le bilan officiel est de 37 morts, plusieurs blessés et de nombreuses maisons incendiées.

Le gouvernement a annoncé l’interpellation d’une trentaine de personnes et les enquêtes en cours permettront de situer les responsabilités de chacune d’entre elles.

Les violences intercommunautaires dans le centre du Mali ont fait plus de 500 morts civils en 2018, selon l’ONU.

 

La Rédaction

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.