L'actualités de chez nous

Mali L’absence de l’administration a empêché des électeurs de voter

 

Alhader Maiga est un habitant du village de Dagahanizame, situé à peu près 15 km de Goundam, dans la region de Tombouctou. Il fait partie des dizaines de milliers de maliens qui n’ont pas pu voter lors de l’élection présidentielle du 29 juillet dernier. Il témoigne.

«Dans l’après-midi du 28 juillet, mon frère et moi, nous nous sommes rendus à Zin-Zin sur l’axe Goudam Tombouctou pour retirer nos cartes d’électeurs. Nous devions voter au centre  de vote de Dagahanizame. A peine arrivés sur place, on entend deux coups de feu. Et on voit venir à quelques mètres deux individus enturbanés et armés sur une moto. Les gens qui étaient sur place, je ne sais pas s’ils étaient des agents électoraux ou pas, ont commencé à prendre la fuite. Nous aussi on s’est mis à courir. Pendant qu’on prenait la fuite, mon frère et moi, les deux hommes armés nous ont dépassés. Ils avaient deux urnes et un carton. Voilà ce qui nous a empêché de voter. Cette absence de l’administration  est vraiment déplorable et décourageant. »      RD

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.