L'actualités de chez nous

Macron au Tchad : sécurité et politique étaient au menu

Le président français a effectué une visite de quelques heures au Tchad. Arrivé samedi soir, Emmanuel Macron a partagé le traditionnel repas de Noël avec les soldats de la force Barkhane. Il aussi eu des entretiens avec son homologue tchadien, Idriss Deby Itno. Le président français a vanté l’excellence des relations franco-tchadiennes.

Il s’agit d’une visite aux troupes françaises qui combattent les groupes terroristes au sahel mais aussi de féliciter et d’encourager un allié de taille de la France dans comme son combat contre le terrorisme dans cette partie de l’Afrique.  Emmanuel Macron qui a eu deux entretiens avec son homologue Deby n’a pas manqué l’occasion de saluer le travail des troupes tchadiennes aux côtés des soldats français de l’opération Barkhane.

Le Président français  a aussi insisté sur l’excellence de la coopération sécuritaire entre Paris et Ndjamena, « une coopération vieille de plusieurs décennies », a-t-il rappelé. Emmanuel Macron a également souligné que la France allait poursuivre son soutien économique au Tchad qui traverse une grave crise.

Boko Haram et le G5 Sahel

La force conjointe du G5 Sahel n’est pas encore très opérationnelle pour manque d’argent rappelle le président  tchadien Idriss Deby : « Pour rendre ces forces opérationnelles, nous avons besoin au départ de 400 millions et quelques de dollars. Nous avons eu autour de 150 millions de dollars, puisque ce que nous avions demandé à la communauté internationale, au Conseil de sécurité des Nations unies, c’est d’avoir un mandat robuste, un mandat clair et des ressources pérennes qui permettent aux forces d’être opérationnelles tout le temps et sur l’ensemble de l’espace. Ca, nous ne l’avons pas obtenu, ce n’est pas de notre faute et nous allons évidemment attendre de notre partenaire financier de faire des gestes ou bien des annonces qui ont été faites au sommet à Bruxelles. »

Conscient des défis que se posent à la zone sahélo sahélienne, le président Macron réaffirme l’engagement de son pays à soutenir les pays du G5 Sahel : « Le président a mentionné l’importance de la sécurité du lac Tchad, et donc de la présence de Boko Haram. Sur ce sujet, nous sommes très inquiets. Et donc je veux redire l’engagement de la France pour accompagner, renforcer la coopération régionale sous toutes ses formes. Nous serons en particulier présents pour accélérer le soutien de l’Union européenne : 55 millions d’euros doivent être débloqués. La France fera en sorte que ce soit rapide. »

Elections  législatives et locales  en 2019

Le président français a aussi annoncé le soutien de la France à l’organisation des élections législatives et municipales qui pourraient se tenir courant 2019.

« J’ai été très sensible à l’engagement du président Déby d’organiser pour mai prochain des élections législatives et municipales. Et je souhaite que l’Union européenne soit aux côtés du Tchad pour ces échéances. La France le sera, à la fois pour aider à organiser, pour aider au financement », estime le président français.

Rappelons que le président Idriss Déby Itno a besoin de 30 milliards CFA pour financer ce double scrutin législatif et municipal.

 

La Rédaction

Source : RFI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.