L'actualités de chez nous

Le Président IBK, au lancement de la campagne agricole 2019, à Bougouni : « Je soutiens toute initiative permettant à notre pays d’avancer »

Dans le cadre de la célébration de la 15ème édition de la Journée du Paysan, le Président de la République, IBK s’est rendu à Bougouni, ce mardi 18 juin 2019, pour lancer  la campagne agricole 2019.

Il faut préciser que  la Journée du Paysan est un moment de communion intense et de contact direct entre le Président de la République et le monde rural en vue de poursuivre le dialogue autour des préoccupations majeures du domaine. Elle s’est déroulée autour du thème : « Promotion et valorisation de la filière maïs au Mali pour une sécurité alimentaire durable ».

Les données révèlent qu’en choisissant la filière maïs comme thème de cette journée paysanne, les organisateurs donnent l’occasion à IBK de vulgariser la nouvelle dynamique autour de cette filière pour assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Le maïs est la céréale la plus envisagée pour assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle du Mali.

La production du maïs connait une forte progression liée à sa grande diversité de transformation et d’utilisation. Avec le développement de la technologie, il est aujourd’hui possible avec peu d’investissement de récolter 4 à 12 tonnes de maïs à l’hectare entre 70 et 110 jours, selon les variétés.

Il ressort des données que la valeur de l’excédent de maïs pourrait générer un revenu brut d’environ 251 milliards de FCFA au profit des producteurs.

Grâce à la vision présidentielle de faire de l’Agriculture le moteur du développement socio-économique du Mali, ce secteur connait une nouvelle ère. En effet, en décidant de consacrer 15% du budget national à l’agriculture, IBK affiche sa volonté politique de tirer ce secteur vers le haut. Avec la mécanisation, les paysans maliens travaillent avec des engins modernes pour mettre en valeur leur terres afin d’en tirer le maximum.

Le Mali s’est classé premier en Afrique dans la production cotonnière avec 726 500 tonnes de coton en 2017-2018. Notre pays est la 3ème économie de l’espace Union Économique et Monétaire de l’Afrique de l’Ouest (UEMOA).

L’élaboration du plan de campagne de cette année intervient dans un contexte marqué par la mise en œuvre de la vision Agricole du Président IBK de faire du Mali une puissance Agricole, la poursuite de la mise en œuvre des Politiques et Stratégies Nationales de développement Agricole du Pays, l’opérationnalisation du mode budget programme dans le cadre du processus de modernisation de la gestion des finances publiques dans l’espace UEMOA.

Le coût global du plan de campagne Agricole 2019 est de 299,2 milliards FCFA.

A cette occasion, le Président IBK a fait savoir que beaucoup d’initiatives sont en cours pour rassurer l’ensemble du peuple malien. Il a précisé qu’il faut que tout le monde se donne la main pour être à la hauteur des différents défis  qui touchent notre pays. « Je soutiens toute initiative permettant à notre pays d’avancer. Nos ennemis ne se fatiguent pas et n’oublient pas. Tout le monde sait que le Mali ne chavirera pas », a-t-il précisé. Il est persuadé que ces ennemis échoueront éperdument dans leur plan machiavélique.

IBK a mis l’accent sur sa décision de consacrer 15% du budget national à l’agriculture afin de booster ce secteur porteur. Selon lui, cette décision donne des bons résultats car notre pays avance. Il a rassuré que le gouvernement fera de son mieux afin de trouver des solutions aux déférents défis.

Il est important de retenir que ce déplacement du Président IBK à Bougouni a été marqué par la pose de la première pierre du siège de l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture du Mali (APCAM) de Bougouni et la  rencontre avec les chefs de villages et les autorités coutumières et religieuses.

 

Abdoulaye TRAORE

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.