L'actualités de chez nous

Interconnexion électrique : le Ghana vole au secours du Burkina

Les présidents burkinabè, Rock Marc Christian Kaboré et ghanéen, Nana Akufo Addo ont inauguré ce vendredi 05 octobre 2018, l’interconnexion électrique Bolgatanga-Ouagadougou. Ce projet qui est devenu réalité a coûté plus de 55 milliards de FCFA aux partenaires burkinabè. Ce sont 100 mégawatts qui seront injectés au réseau de la Société Nationale d’Electricité du Burkina (SONABEL).

 C’est en juin dernier que cette interconnexion électrique Bolgatanga-Ouagadougou a été mise en service et  la cérémonie de ce vendredi marque de façon officielle le début de la fourniture d’électricité au Burkina par le Ghana. Actuellement, 55,5 mégawatts sont injectés au réseau de la SONABEL, mais l’objectif à terme est de 100 mégawatts/an. Il s’agit d’une contribution énorme, car elle représente le tiers de la capacité énergétique du réseau national. Sans énergie, point de développement, et c’est en cela que ce projet est salué à sa juste valeur, car il permettra au Burkina de booster son développement.

Nana Akufo Addo et Rock Marc Christian Kaboré pour la coupure du ruban

L’interconnexion électrique est également un bel exemple d’intégration des pays de la CEDEAO. Et pour le représentant résident de la Banque Mondiale au Burkina Faso, Cheick Fantamady KANTE, elle est un premier pas vers l’intégration sous-régionale et va contribuer au développement socio-économique des deux Etats, avec le Burkina comme le plus grand bénéficiaire. En effet, elle permet au pays des hommes intègres d’augmenter son offre en énergie. 25 localités situées le long de la ligne au Burkina (188 km) ont été électrifiées avec 3456 clients potentiels raccordés au réseau de la SONABEL. L’interconnexion Ghana-Burkina est aussi la preuve que le gouvernement s’évertue à combler son déficit a dit le ministre de l’énergie.  Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO a  laissé entendre que le prochain défi est le projet ‘’Dorsale Nord’’. Un projet  d’interconnexion de 330 kV qui va relier le Nigéria, le Niger, le Bénin, le Togo et le Burkina Faso.  L’interconnexion électrique Bolgatanga-Ouagadougou a été réalisée  par la SONABEL et la société publique de transport d’électricité du Ghana (GRIDco), a hauteur de 55,6 milliards de FCFA. Elle a été financée par la Banque Mondiale, la Banque Européenne d’Investissement (BEI), l’Agence Française de Développement (AFD), l’Union Européenne et le Nepad-IPPF.

Crédit photos : Présidence du Faso

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.