L'actualités de chez nous

Guinée : La polygamie légalisée, mais le président Condé veut faire marche arrière

Les députés ont adopté, le 29 décembre 2019, un texte de loi sur le statut ou les relations des personnes. Le Code civil comporte plusieurs changements, mais celui qui a le plus retenu l’attention est l’article concernant la polygamie, désormais autorisée.

 Les députés guinéens qui étaient en négociation depuis trois mois ont fini par voter le 29 décembre dernier, un texte de loi devant régir les relations entre personnes. Ce Code civil comporte de nombreux changements, mais les articles concernant la polygamie font débat surtout dans les milieux des femmes et des organisations des droits humains.

Le 31 décembre, de nombreuses femmes sont sorties manifester devant l’Assemblée nationale, leurs mécontentements contre un code civil qu’elles jugent sexiste. En effet, Le Code civil révisé donne à présent le choix à l’homme entre le régime matrimonial de la monogamie et celui de la polygamie, avec un maximum de quatre épouses.

Cependant, tout n’est pas critiqué par les femmes dans ce Code civil révisé. L’autorité parentale par exemple est reconnue aux deux parents, et la femme est libre de choisir sa profession sans aucun accord préalable de son époux.

Mais contre toute attente, le président guinéen demande aux députés de revenir sur le Code civil adopté. Il fera donc l’objet de nouveaux débats à l’Assemblée nationale.

Alpha Condé espère que les hommes ne seront pas autorisés, du moins en droit, à prendre plusieurs épouses. Kiridi Bangoura, le porte-parole de la présidence guinéenne, explique que le président veut que des garanties soient prises dans la loi pour que cette tradition en usage en Guinée ne perdure pas au détriment des femmes.

La Rédaction 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.