L'actualités de chez nous

Election à l’OIF : Louise Mushikiwabo présente son projet à Roch Marc Christian Kaboré

La ministre rwandaise des affaires étrangères était ce lundi à Ouagadougou. Candidate au poste de secrétaire général de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), Louise Mushikiwabo qui est soutenue par l’Union Africaine, est venue se présenter au président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

Louise Mushikiwabo avec son homologue Alpha Barry

Elle a été introduite chez le Président du Faso, Rock Marc Christian Kaboré par son homologue ministre des affaires étrangères du Burkina, Alpha Barry. Candidate au poste de Secrétaire général de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF),
Louise Mushikiwabo, dont la candidature est portée par l’UA dit être à Ouagadougou pour se présenter au Président du Faso, mais aussi recueillir sa vision de la francophonie.
« Je suis candidate africaine et donc je dois porter les ambitions et les valeurs des membres africains », a-t-elle expliqué. La ministre rwandaise des affaires étrangères précise également qu’elle a aussi fait le plaidoyer en Asie du Sud-est, en Europe ainsi qu’au Moyen Orient.
Celle qui se présente contre la Canadienne, Michaëlle Jean a pour projet de servir les Etats membres et d’amener l’OIF, qui aura bientôt cinquante ans d’existence, « à se focaliser vers des actions précises, vers le concret ».
Elle affirme avoir mis à profit cette audience avec le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, pour

Louise Mushikiwabo à sa sortie d’audience en compagnie de son homologue Alpha Barry

aborder des sujets relatifs à la coopération bilatérale entre le Burkina Faso et le Rwanda.

Elle a aussi transmis un message d’amitié, de confraternité et surtout de soutien moral de son président, Paul Kagamé, à son homologue burkinabè pour les moments difficiles que traverse son pays suite aux attaques terroristes.

Il est à noter que le Rwanda est l’un des rares pays africains non membre du G5 Sahel à apporter un soutien financier considérable à l’organisation sous régionale de lutte contre le terroriste au sahel. Le gouvernement de Kigali avait remis en mars dernier, une enveloppe d’un million de dollars soit près de cinq cents cinquante (550) millions de FCFA. Les élections au poste de secrétaire général de l’OIF auront lieu en octobre prochain à Erevan en Arménie.
NJRG

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.