L'actualités de chez nous

Culture : La nuit du Mali en marge du 26e FESPACO

Les  maliens établis à Ouagadougou ont magnifié la culture malienne voire africaine à travers la Nuit du Mali. C’était le vendredi 1er mars 2019, une manifestation qui s’est déroulée en présence du président IBK et épouse, qui avaient à leurs côtés le couple présidentiel burkinabè et le président rwandais, Paul Kagamé.

C’est la nouvelle chancellerie du Mali à Ouagadougou qui a abrité cette Nuit du Mali. Soirée culturelle, elle a aussi été l’occasion pour le président IBK de saluer l’amitié entre les africains et entre les trois pays que sont le Burkina, le Rwanda et le Mali. Le président malien n’a pas manqué de remercier son homologue Paul Kagamé pour sa  désignation à Addis Abeba, il y’a moins d’un mois lors du sommet ordinaire de l’Union Africaine, comme Champion africain pour la culture, l’art et le patrimoine : « Merci, également d’avoir cru que le chapeau que tu avais confectionné pour moi pourrait m’aller, je le trouve un peu grand hein cher ami. Et Champion africain de la culture, des arts et du patrimoine ; voilà un titre bien ronflant, mais j’aurais garder ma tête encore dans ses dimensions, et de retenir que le souci encore du merveilleux homme d’Etat que tu es, du grand africain que tu es, et tu a réussi à faire de ton pays le Rwanda aujourd’hui un bijou que le monde entier apprécie, même ceux qui ne t’aiment pas sont obligés de reconnaître , que dans le chapitre du développement économique, social et humain, ton pays aujourd’hui est sans pareil sur le Continent. Et, je ne connais pas une ville, j’ai cherché, je ne connais pas de ville plus propre que Kigali » a notamment laissé entendre le président IBK.

La soirée culturelle panafricaine qui s’est tenue en marge du FESPACO  a mobilisé outre les chefs d’Etat, bien d’autres personnalités dont  de nombreux festivaliers, cinéastes, réalisateurs, invités de marque et de nombreux ressortissants maliens établis à Ouagadougou. Les artistes comme Oumou Sangaré du Mali, Awa Boussim du Burkina Faso, le Ballet national du Rwanda, entre autres ont assuré l’animation de la « Nuit du Mali » qui a duré 01heure 30 minutes d’horloge.

 

La Rédaction

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.