L'actualités de chez nous

Coupe CAF : Le Stade malien dispute sa qualification contre les Angolais

Le Stade malien affronte ce samedi 12 janvier le Petro Athlético de Luanda, au stade Modibo Keïta. Il s’agit du match aller des barrages d’accès à la phase de poules de la Coupe CAF. Le match retour est prévu dans une semaine à Luanda.

Après avoir échoué face à l’ASEC Mimosas dans sa quête de la phase de poules de la ligue des champions d’Afrique, le Stade malien est reversé à la Coupe CAF. Et c’est contre les Angolais que les Blancs (surnom des joueurs du Stade malien) doivent décrocher leur ticket pour la phase de poules de la Coupe CAF.

Pour le Stade malien, la qualification se dispute ce samedi. Les Stadistes doivent s’imposer à domicile pour bien gérer le match retour.

Lors des 16è de finale de la ligue des champions, le Stade malien a produit un jeu séduisant devant les Ivoiriens mais les Stadistes ont manqué de réalisme.

Pour cette double confrontation avec les Angolais, l’entraîneur stadiste, Nouhoum Diané estime que les joueurs doivent être efficaces sur le terrain.

« Nous nous préparons bien. Nous nous attelons à corriger nos lacunes et éviter de répéter les erreurs commises contre l’ASEC Mimosas. D’abord, nous devons concrétiser nos occasions et éviter de prendre des buts », déclare le technicien.

Et d’ajouter : « L’efficacité dépend de beaucoup choses, surtout le niveau des joueurs. On peut tout faire pendant les entraînements mais si dans le match, les joueurs ne se concentrent pas, ne s’appliquent pas ou ne sont pas au niveau, c’est difficile de marquer ».

« Nous avons échangé avec les joueurs, enchaîne-t-il, et travaillé sur le plan mental. J’espère qu’ils vont s’appliquer devant les buts pour marquer. Il faut que l’équipe soit à son meilleur niveau », conclut Nouhoum Diané.

Le capitaine Djigui Diarra insiste sur le travail devant les buts et la bonne ambiance dans le groupe. « Nous nous préparons sans pression. Nous avons bien travaillé avec le staff technique. Nous avons effectué des séances devant les buts. Nous sommes hyper motivés et s’il plait à Dieu, ça ira. Il n’y a pas de blessure dans le groupe. L’équipe vit bien », indique le capitaine-keeper Djigui Diarra.

Samedi 12 janvier au stade Modibo Keïta

16h : Stade malien-Athlético Petroleos

Drissa Keïta

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.