L'actualités de chez nous

Côte D’Ivoire : l’écrivain Bernard Dadié est mort à 103 ans

Bernard Abou Koffi Binlin Dadié n’est plus. Le célèbre écrivain ivoirien voire  africain a tiré sa révérence ce samedi 09 mars 2019 dans sa 103eme année.

Bernard Binlin Dadié ou Bernard Abou Koffi Binlin Dadié à l’état-civil, est un écrivain et homme politique ivoirien né à Assinie, au sud de la Côte d’Ivoire le 10 janvier 1916. Compagnon de lutte du premier président ivoirien Félix Houphouët-Boigny, Bernard Dadié est considéré comme le père de la littérature ivoirienne. Figure de proue de la littérature ivoirienne, Bernard Dadié abordait tous les genres littéraires : poésie, roman, théâtre, chroniques, contes traditionnels, le plus significatif étant le théâtre.

Il est auteur de plusieurs œuvres dans les différents genres. En théâtre par exemple, on a entre autres, Monsieur Thôgô-Gnini, Papassidi maître escroc et Mhoi Ceul.  En Poésie, Bernard Dadié est auteur de : Afrique debout, La Ronde des jours, Je vous remercie mon Dieu, les lignes de nos mains.

Bernard B. Dadié a aussi excellé en chroniques où il a remporté le Grand Prix Littéraire d’Afrique Noire avec son œuvre « Patron de New York ».

Homme politique, il a été entre autres, chef de cabinet du ministre de l’Éducation nationale, directeur des Affaires culturelles, inspecteur général des Arts et Lettres et ministre de la Culture et de l’Information.

Bernard Dadié est donc mort ce samedi 9 mars 2019 à Abidjan à l’âge de 103ans.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.