L'actualités de chez nous

Côte d’Ivoire: ADO et Bédié à nouveau adversaires

C’était prévisible. Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié coupent les ponts. La décision est venue du président du PDCI-RDA qui annonce s’être retiré des discussions sur la création du parti unifié, le RHDP. L’annonce a été faite à travers un communiqué rendu public ce jeudi, 09 août, au lendemain d’une rencontre avec le Président Ouattara, par ailleurs président du nouveau parti unifié, le RHDP.
—————————————————————————————————————————————————–

Les vieux démons sont de retour entre les « deux plus grands héritiers » de Félix Houphouët Boigny. Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara puisque c’est d’eux qu’il s’agit, ne parlent plus le même langage. La raison, l’alternance en 2020. Si le PDCI-RDA qui a soutenu l’actuel président en 2010 et 2015, pense que c’est son tour de prendre les destinées de la Côte-d’Ivoire, le RDR lui semble ne pas s’inscrire dans cette dynamique. Et sans le dire ouvertement, le Président Ouattara avait appuyé sur l’accélérateur en appelant de tous ses vœux, à la formation d’un large rassemblement, le RHDP en vue de la présidentielle de 2020. « Le candidat du RHDP en 2020 sera le meilleur d’entre nous » avait laissé entendre Alassane Ouattara. Henri Konan Bédié sentant le piège, se disant favorable à la formation de cette coalition avait de tout même souhaité que sa création soit différée, après les élections. Mais que nenni, il n’a pas été entendu, le RDHP a été formé avec comme président, Alassane Ouattara. Une situation qui a accentué les divergences entre les deux alliés d’hier. Déjà en froid depuis plusieurs mois, leur désaccord a atteint ce jeudi un point de non retour, ou du moins, pas pour l’heure. Après une rencontre ce mercredi 08 août sans déclarations des deux hommes, comme c’est de coutume, Henri Konan Bédié a rendu public un communiqué qui scelle définitivement le divorce. En effet, il annonce le retrait de son parti des discussions sur le RHDP : « Le PDCI-RDA se retire du processus de mise en place d’un parti unifié dénommé RHDP, se réserve le droit de promouvoir une plate-forme de collaboration avec les ivoiriens qui partagent sa vision d’une Côte-d’Ivoire réconciliée et soucieuse des droits, des libertés et du bien-être de ses populations », précise le communiqué. Son président Henri Konan Bédié, dit ne pas comprendre la précipitation avec laquelle cette coalition a été portée sur les fonds baptismaux : « Le PDCI-RDA s’est interrogé sur les motivations réelles de la précipitation avec laquelle le parti unifié dénommé RHDP, a été lancé au mépris des délais minimaux de 12 à 18 mois impartis pour la finalisation de ce projet. Le PDCI-RDA a, en outre, constaté la présence à cette Assemblée Générale Constitutive de ce parti unifié dénommé RHDP, des membres non signataires de l’accord du 12 avril 2018, comme membres fondateurs d’un parti unifié RHDP.» Le premier parti de Côte-d’Ivoire, même s’il ne veut plus se reconnaitre dans ce processus, dit prendre acte de sa création : « le PDCI-RDA
prend acte de la création de ce parti unifié dénommé RHDP par certains de ses alliés de la coalition RHDP mise en place le 18 mai 2005 à Paris ;
prend acte également que les partis politiques fondateurs de ce parti unifié dénommé RHDP, issu de l’Assemblée Générale Constitutive du 16 juillet 2018, ont pris la décision de mettre fin à leur appartenance au Groupement Politique RHDP. Au regard de tout ce qui précède le PDC RDA décide de rompre avec ses alliés d’hier, et
se réserve le droit de promouvoir une plate-forme de collaboration avec les ivoiriens qui partagent sa vision d’une Côte-d’Ivoire réconciliée et soucieuse des droits, des libertés et du bien-être de ses populations.
Visiblement les ponts se coupent une fois encore entre Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié. Ces deux avaient pourtant fait un tandem pour écarter le FPI du pouvoir. Le divorce consommé, la question est de savoir ce qui adviendra des personnalités du PDCI-RDA, à la tête de plusieurs institutions et départements ministériels. Seul l’avenir nous le dira.
La Rédaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.