L'actualités de chez nous

CAN U20 Niger 2019 : Burkina Faso-Mali, même combat

« Nous allons aborder le match avec beaucoup de sérénité, d’engagement et d’envie de gagner le match. C’est très important. Il faut gagner le match pour continuer. Nous jouons pour la victoire ». C’est avec ces mots que le sélectionneur national des moins de 20 ans, Mamoutou Kané « Mourlé » a débuté la conférence de presse d’avant match contre le Burkina Faso, aujourd’hui, au compte de la 2è journée du groupe B de la CAN U20, Niger 2019. « On s’attend à un match difficile. L’équipe du Burkina est très bonne, elle est à prendre au sérieux. Je pense que le Burkina est plus difficile», a ajouté Mourlé. L’ancien gardien de but international estime que la clé du match sera le réalisme. « Lors de la première journée, le Sénégal a été plus réaliste. Demain (ce mercredi 6 février 2019) nous allons essayer d’être plus réalistes que les Burkinabè. C’est le réalisme qui va faire la différence. On souhaite que ça sera de nôtre côté », a indiqué Mamoutou Kané « Mourlé ».

Les deux équipes se connaissent bien pour avoir disputé trois rencontres en moins d’une année. Avant le dernier tour des éliminatoires de la compétition, le Burkina Faso est allé disputer deux rencontres amicales contre les Aiglons vainqueurs 3-0 et 4-0. Récemment, à Lomé lors du tournoi U20 de la zone B de l’Union des fédérations ouest-africaines, les protégés de Mamoutou Kané « Mourlé » se sont aussi imposés par le strict minimum devant le Burkina (1-0). Pour l’entraîneur Mamoutou Kané « Mourlé », les contextes sont différents. « L’état d’esprit n’est pas le même. Maintenant, il y a un autre challenge. Il va falloir qu’on soit plus fort, plus engagé et réaliste. Je souhaite de tout mon cœur qu’on reproduise le même résultat qu’à Bamako », a commenté l’entraîneur des Aiglons.

La sélection nationale a effectué sa dernière séance d’entraînement hier, à 13h30 (12h30 TU), c’est-à-dire, à l’heure de la rencontre. L’entraîneur Mamoutou Kané qui va jouer sans son capitaine a prévu de titulariser Aboubacar Boubou Koné, qui a marqué contre le Burkina, en décembre, lors du tournoi U20 de la zone B UFOA. « Gaba » comme l’appellent familièrement les supporters, a été désigné meilleur joueur du tournoi à Lomé.

Du côté du Burkina Faso, l’entraîneur Séraphin Dargani compte aussi gagner ce match pour se relancer dans la course à la qualification pour les demi-finales et la prochaine coupe du monde des moins de 20 ans. « Une équipe qui a perdu son premier match n’est pas forcement éliminée. Il reste encore deux matches. Je compte sur mes joueurs et sur tout le monde pour gagner les deux prochains matches contre le Mali et le Sénégal », a déclaré le technicien burkinabè. Séraphin Dargani est aussi revenu sur les deux rencontres amicales perdues par son équipe à Bamako. « Le Mali nous a malmenés à Bamako. Mais à l’époque, nous cherchions une équipe. Aujourd’hui, nous avons un groupe qui peut défier le Mali. Nous le respectons. C’est une grande équipe. Nous l’avons vue jouer dimanche. Elle a tous les atouts, notamment la puissance, la technique et la tactique. Les Maliens ont aussi perdu par naïveté. C’est une grande équipe. Pour ce match, nous aurons des difficultés. Mais, c’est le football, on ne sait pas comment ça va se terminer. Nous espérons lever la tête et donner du boom au cœur de nos supporters », a-t-il réagi et de conclure : « On ne va jamais se décourager. On a vu des équipes, qui ont perdu leur premier match, mais qui ont joué la finale ou même l’emportée. Ce n’est pas parce que le Mali et le Burkina Faso ont perdu qu’ils sont d’office éliminés face à deux équipes qui ont gagné ».

Juste après cette rencontre, le Ghana va affronter le Sénégal. La rencontre des vainqueurs de la première journée. «  C’est une poule assez difficile avec des équipes de très bon niveau. Il faudra que chacun bataille très dur pour passer au second tour », a déclaré l’entraîneur sénégalais, Youssouph Dabo.

Programme 

Ce mercredi 6 février au stade de Maradi 

12h30: Mali-Burkina Faso 

15h30: Ghana-Sénégal 

 

Drissa KEÏTA

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.