L'actualités de chez nous

BENIN : PUBLIC OU PRIVE : LES PRATICIENS DE LA SANTE ONT JUSQU’AU 30 AOUT POUR FAIRE LEUR CHOIX

La décision a été prise au conseil des ministres du mercredi, 25 juillet dernier. Patrice Talon donne jusqu’au 30 août prochain aux agents de santé pour faire le choix d’exercer soit dans le public ou dans le privé. Une décision qui fait l’effet d’une bombe dans un domaine aussi sensible qu’est la santé.
—————————————————————————————————————————————————–

Patrice Talon, l’homme qui veut révolutionner son pays

La décision vise surtout les gros poissons que sont les médecins et les professeurs. Pour le gouvernement, elle procède d’un constat, celui du délaissement des services publics par des hospitaliers ou hospitalo-universitaires qui préfèrent ainsi consacrer plus de temps aux patients de leurs cabinets privés alors qu’ils sont payés par l’état pour prendre soin des patients du public. C’est une pratique inacceptable selon le gouvernement qui a donc décidé de taper du point sur la table. C’est ainsi que la date butoir du 30 août leur est donnée pour faire un choix : le public ou le privé. Avec cette décision, les agents de santé ne pourront plus exercer simultanément dans le public et le privé. Le gouvernement entend ainsi améliorer la qualité de la prise en charge des patients dans les formations sanitaires publiques. En attendant d’avoir le choix des concernés, le gouvernement a décidé de suspendre la délivrance des autorisations et de révoquer celles en cours jusqu’à nouvel ordre.

JGR

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.