L'actualités de chez nous

100 jours de IBK II : Le satisfecit du premier ministre Maïga

Le 24 décembre 2018, une cérémonie a été organisée au palais de Koulouba à l’occasion des 100 jours du président Ibrahim Boubacar Kéita au pouvoir. Le premier ministre, Soumeylou Boubeye Maïga a dressé un bilan satisfaisant de l’action gouvernementale en ces 100 premiers jours d’IBK II.

S’appuyant sur sa feuille de route, notamment le triptyque « protéger les Maliens, rassembler les Maliens et servir les Maliens », Soumeylou Boubeye Maïga a axé son intervention dans les domaines clés de l’action gouvernementale. Le premier ministre s’est d’abord félicité de l’organisation réussie de l’élection présidentielle couronnée par la réélection d’IBK avant de s’appesantir sur d’autres points essentiels.

Réconciliation et sécurité

Concernant la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation, le premier ministre salue la création d’un département ministériel à cet effet. Les consultations en vue des reformes institutionnelles devant aboutir à la mise en œuvre dudit accord ont été menées avec les différentes couches de la société malienne a laissé entendre Boubeye Maïga.

Sur le point de la réforme du secteur de la sécurité, le premier ministre se félicite des grandes avancées constatées, notamment le désarmement de 1500 combattants et la récupération d’une quantité importante d’armes légères et lourdes. Le Mali va aussi renforcer les capacités opérationnelles de son armée en vue de lutter efficacement contre le terrorisme en collaboration avec les pays du G5 Sahel.

Le Premier Ministre Soumeylou Boubeye Maïga

Transformer et servir le Mali

Pour y parvenir Soumeylou Boubeye Maïga dit se laisser guider par le projet de société du président IBK  « Notre Grand Mali Avance ». Il annonce le lancement en 2019 de projets d’envergure entre autres, le programme d’infrastructures économiques et de transport, le programme de rénovation urbaine de Bamako… D’un coût de 5350 milliards de FCFA, ces projets  dont la réalisation s’étendra jusqu’en 2030 permettront d’améliorer les conditions de vie et de travail des maliens.

Pour Soumeylou Boubeye Maïga, son gouvernement  sera d’une écoute attentive mais vigilante. Il va promouvoir de nouveaux espaces démocratiques, restaurer la confiance des citoyens en l’action publique, bannir l’impunité, bâtir un Etat solidaire, protecteur et exemplaire, tout en offrant les mêmes conditions d’épanouissement à tous les enfants du Mali sans condition de naissance et de fortune a-t-il ajouté.

Le président IBK pour sa part, s’est réjoui des résultats atteints par le gouvernement et inviter le premier ministre à poursuivre les reformes dans la concertation pour un Mali qui gagne avec l’ensemble de ses fils et filles.

 

La Rédaction

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.